En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Super 16 Féminin à Saint-Chamond : Amar au bout du suspense
le 19-01-2020
par Patrice Deymonnaz
Voilà une finale qui s’annonçait de haute volée entre des formations qui ont déjà brillé lors des deux premières étapes. Lors de la 1re, Amar avait été finaliste à Lavilledieu alors que Mailehako avait remporté la 2e à La Motte-Servolex.

Avec le président Bernard Daubard, les formations finalistes, tout sourire, ont offert un spectacle de qualité lors de la 3e étape du Super 16. Photo Patrice Deymonnaz

Le public pouvait s’attendre à une empoignade de qualité. Amar s’installait au commandement 1-0 et après une annulation de Rives, les formations viraient à égalité à l’issue du 3e jet 1-1. Les Iséroises reprenaient les devants 3-1 mais à la 5e mène, les Villibadoises marquaient 4 unités. Elles reprenaient les devants 5-3 puis 7-3 avant que les Iséroises ne recollent à 7-6 et ne reprennent l’avantage 8-7. A l’entame de la 10e mène, les formations étaient à égalité 8-8. Le mot de la fin revenait aux Fontainoises 9-8.

Michel Longchamp arbitre national, Alain Balmes président du secteur Saint-Etienne Loire Sud, Laurence Richard, Coralie Rives, Floriane Amar, Brune Le Noblet, Bernard Daubart président du Comité de La Loire (de gauche à droite).Photo Patrice Deymonnaz

«Nous sommes très contentes» analysait Floriane Amar. «C’est une belle victoire. Nous sommes bien revenues dans la partie. Nous avons bataillé un peu avec le jeu qui était sec. L’essentiel ait que nous ayons gagné. Ca fait plaisir.»      
Pour sa part, Coralie Rives était animé par une petite déception. «Quand on perd une finale, on est toujours déçus. Même si je jouais avec une coéquipière différente (Laurence Richard a remplacé Sesilia Mailehako), nous pensions bien réaliser le doublé après la victoire à La Motte-Servolex. La partie a été indécise et au final nous sommes tout de même satisfaites de notre parcours.»  
RESULTATS
Finale. Amar, Le Noblet (Curie-Fontaine) battent Mailehako, Rives, Richard (Saint-Vulbas) 9-8 (1-0, 1-0, 1-1, 3-1, 3-5, 3-7, 6-7, 6-7, 8-7, 8-8, 9-8).  



Une finale Mailehako – Amar 

Alors que l’on s’attendait à des parties beaucoup plus serrées, les demi-finales n’ont guère revêtu de suspense. 

Mailehako : vite fait, bien fait
Rives et Richard ont rapidement pris la mesure de Kerfant et Esparron. Photo Patrice Deymonnaz

La 1re a vu les filles de Saint-Vulbas rapidement dominer la situation. Mailehako absente, ses coéquipières Rives et Richard ont fait le plein face à Kerfant et Esparron. En moins de temps qu’il ne le faut pour l’écrire, elles s’imposaient. Dès le 1er jet, elles engrangeaient 3 points. Elles faisaient grimper le tableau d’affichage à 4-0 puis 7-0. Dans la mène suivante, elles inscrivaient 5 nouvelles unités. A 12-0, les représentantes de Dives-sur-Mer abandonnaient. Valérie Esparron était souffrante. Les Villibadoises validaient leur billet pour la finale. 

Amar aisément
Amar et Le Noblet ont pris le dessus sur Vulpas et Triomphe. Photo Patrice Deymonnaz  

La 2e était à peu près du même tonneau. Amar et Le Noblet s’installaient au commandement. Après 4 jets, elles menaient 9-0. On voyait mal Vulpas et Venet (remplacée par Triomphe) inverser la tendance. Elles marquaient 2 unités mais c’était largement insuffisant. Les licenciées de Cure-Fontaine ne se posaient pas de question. Elles poursuivaient leur marche en avant. Plus rien ne les freinait. Après 1h15’, elles s’imposaient 13-2.   

RESULTATS
Mailehako, Rives, Richard battent Kerfant, Esparron 12-0 (3-0, 4-0, 7-0, 12-0)
Amar, Le Noblet battent Vulpas, Triomphe, Venet 13-2 (5-0, 7-0, 9-0, 9-2, 11-2, 13-2).
PARTIES DE CLASSEMENT
Nomézine bat Furnari 8-4, Gomez bat Patricot 13-6, Venet bat Rosello 13-2, Vaissières bat Maugiron 13-3. 


Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales