En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

116e Grand Prix La Cote Saint-André
le 29-07-2019
par Philippe Perroud

Bruno Perras treize à la douzaine
La finale du Challenge Jo Gondrand ne s’est pas éternisée : quatre jets de but ont suffi à Patrice Landraud, Julien Molager, Jérémy Micoud et Bruno Perras pour disposer des troupes de Gérard Gondrand.
Mal embarqués face au point redoutable de l’équipe de Balaruc, les locaux n’ont pas réussi à endiguer la domination d’un adversaire ne manquant rien. Bruno Perras, qui jouait là sa treizième finale à La Côte-Saint-André, n’a pas manqué, lui, l’occasion de porter à douze le total de son record de victoires sur la place Hector-Berlioz.
Finale : Landraud, Perras, Micoud, Molager (Balaruc) b. Gondrand, Rochand, Klotarek, Chomel, Decoulange (La Côte-Saint-André 13-0 (2-0, 5-0, 10-0, 13-0)

Les vainqueurs savourent, et Bruno Perras affiche son 12e succès (Php)

Féminines : Gouilloud, la belle surprise
La finale semblait promise à Valérie Maugiron et très vite, le scénario qui s’est mis en place est allé en ce sens. En se détachant à 8-1, même si elle avait laissé quelques points en route, la doublette de Fontaine semblait bien partie pour s’imposer. Cependant, Gouilloud et Perraud ne lâchaient pas l’affaire et grignotaient leur retard à 8-3.
Une annulation bienvenue les laissait en vie, et en capacité de renverser la partie, ce qui fut fait avec une égalisation à 8 partout avant de faire la décision.
Finale : Gouilloud/Perraud (La Côte-St-André) b. V.Maugiron/Calatayub (Fontaine) 9-8 (0-1, 0-2, 1-2, 1-4, 1-8, 2-8, 3-8, 3-8, 8-8, 9-8, 9-8).

Sylviane Gouillouf et Nadine Perraud (Php)


Demi-finales: Les Côtois (et les Côtoises) en force

Les finalistes du Challenge Jo Gondrand (Php)

L’AB Côtoise sera présente dans les deux finales élite. Chez les dames, Sylviane Gouilloud et Nadine Perraud ont effet disposé de la Slovénie. Mireille et Laura Skoberne s’étaient toutefois détachées à 5-2, mais les Côtoises ont ensuite pris le meilleur pour rejoindre en finale Valérie Maugiron qui a dominé d’un bout à l’autre la formation Ruiz.

Gouilloud face à Skoberne (Php)

Chez les messieurs, Gondrand a également validé son ticket pour la finale. Après un départ équilibré, la formation de La Cote-Saint-André a dominé les débats pour s’imposer largement face à Rigollier. L’autre demi-finale a débuté difficilement pour Bresciano, qui a laissé Landraud s’échapper à 5-0 avec deux annulations manquées. La partie s’est ensuite équilibrée mais est restée bloquée à 7-2 avec trois buts frappés par Micoud et deux par Charousset. Cela n’a pas empêché Landraud de conclure.

Demi-finales dames
V.Maugiron, Calatayub (Fontaine) b. Ruiz,Bedrine (Rumilly) 13-5 (4-0, 4-2, 6-2, 8-2, 9-2, 11-2, 12-2, 13-2)
Gouilloud, Perraud (La Côte-St-André) b. Mireille et Laura Skoberne (Slovénie) 13-5 (2-0, 2-2, 2-5, 6-5, 10-5, 13-5).

Demi-finales messieurs
Landraud, Perras, Micoud, Molager (Balaruc) b. Bresciano, Fabien Amar, Charousset, Leiva-Marcon (CRO Lyon) 13-3 (3-0, 5-0, 5-2, 7-2, 7-2, 7-2, 7-2, 7-2, 7-2 ; 7-2, 10-2, 10-3, 13-3).
Gondrand, Rochand, Klotarek, Chomel (La Côte-St-André) b. Rigollier, Didier, Prat, Dupraz (mixte) 13-2 (0-1, 0-2, 2-2, 4-2, 5-2, 6-2, 9-2, 13-2).


Samedi et dimanche: Bresciano, Landraud, Gondrand et Rigollier dans le dernier carré
La statue de Hector Berlioz veille comme toujours sur les Grands Prix bouliste de La Côte-Saint-André. La 116e édition, préparée pendant la canicule, a connu des conditions météo diamétralement opposées puisque samedi, les températures se sont effondrées. Le soir, un violent orage a obligé les concours à se réfugier au gymnase, et a perturbé le concours exhibition.

Les jeux étaient ce lundi matin investis par les vétérans (Php).

Mais avec le retour d’une fraicheur printanière, les épreuves se sont déroulées dans des conditions bien moins éprouvantes que redouté. Chez les dames, les locales Sylviane Gouilloud et Nadine Perraud sont encore en course et affronteront la redoutable formation de Skoberne (Slovénie).L’autre demi-finale opposera Fontaine (Valérie Maugiron, Nathalie Calatayub) à Rumilly (Magalie Ruiz, Sandrine Bedrine).
Le Trophée Jo Gondrand a vu la défection surprise de trois formations, ce qui n’a pas empêché les 28 équipes au départ de se livrer de belles batailles. Si les gros bras comme Bresciano, Landraud, Gondrand et Rigollier se sont hissées dans le dernier carré, d’autres ne sont aps sortis indemnes de l’affaire. Ainsi Thévenin (Rumilly) a-t-il été renversé par Martin de Vignieu après avoir pourtant mené 7-1. Mais un fracassant coup de 8 des Vignolands a tout changé.
La formation de Vignieu a poursuivi son chemin en huitième de finale, avec une partie de bras de fer contre Montcenis. Le but a beaucoup souffert mais une annulation manquée de Sébastien Mourgues ouvrait la voie des quarts à Martin, où il  était en fin de compte arraisonné par la frégate de Rigollier.
Le tenant du titre, Landraud, était opposé à ce stade à rien moins que Challamel qui semblait se diriger vers la demi-finale en menant 7-0. Mais l’équipe de Balaruc renversait la table pour s’imposer 13-7. Bruno Perras, aligné ici avec Micoud, Molager et Patrice Landraud, peut donc espérer porter à 12 le nombre record de ses victoires au pied de la statue.
MaisBresciano qui lui sera opposé en demi-finale ne l’entend pas de cette oreille. Ni Rigollier et Gondrand, les autres membres du top 4.

Trophée Jo Gondrand
Huitièmes de finale : Sève b. Moyroud (La Cote) 13-7 ; Martin b. Montcenis (Annecy) 13-10 ; Bresciano b. Bourille 5Parisà) 13-4 ; Landraud b. Rojon (Albertville) 13-6 ; Mancuso b. Brousset (Villeneuve de Berg) 13-4 ; Gondrand b. Charvet (Bron) 13-9 ; Challamel b. Romand (Matheysine) 13-2
Rigollier b. Giovanonne (Ciurtenay) 13-0.
Quarts de finale : Landraud  b. Challemal (Rumilly 13-7 ; Rigollier b. Martin (Vignieu) 13-9 ; Bresciano b. Mancuso (St-Jean-de-Maurienne) 13-1 ; Gondrand b. Seve (Tarare) 13-2.
Demi-finales (14 h) : Bresciano (CRO) – Landrand (Balaruc) ; Gondrand (La Cote-St-André) – Rigollier (mixte).

Féminines
Quarts de finale : V.Maugiron b. Deloche (Vieugy) 9-2 ; Gouilloud b. Correard (JBC) 8-7 ; Skoberne b. Ballot (L’Herbas) 13-3 ; Ruiz b. Durieux (JBC) 13-3.
Demi-finales (14h) : Ruiz (Rumilly) – Maugiron (Fontaine) ; Skoberne (Slovénie) - Gouilloud (La Cote St-André).



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales