En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Albertville accueille les 93e championnats de France quadrettes et triples
le 11-07-2019
par Philippe Perroud
Sous la bannière olympuique et de la fête nationale !

On a rarement eu droit à une telle capacité d’accueil pour un championnat de France quadrettes masculines et triples féminins et jeunes. En investissant la Halle olympique d’Albertville, cette compétition fait dans le grandiose, avec des tribunes d’une capacité de 2464 spectateurs.

La Halle olympique vue d'enè-bas (Php)

Le lieu avait accueilli les compétitions de patinage artistique et de short-track lors des XVIe JO d’hiver en 1992. La ville olympique a forcément depuis plus d’un quart de siècle enchainé les grands moments sportifs. Ces championnats de France succèdent ainsi ni plus ni moins qu’aux championnats du monde de handball en janvier 2017, et au France-Pays-Bas de Coupe Davis durant l’hiver 2018. 

Vue d'en-haut (Php)

Certes, la Savoie a souvent été terre d’accueil des championnats quadrettes et triples : ainsi en 1931, 1942, 2005, 2014, 2017 à Chambéry, et en 1970, 1992, 2002 à Aix-les-Bains. Mais c’est une première à Albertville, douze ans après les championnats de France doubles. Le secteur bouliste de la Tarentaise cher à Joseph Sbalcherio avait également accueilli le double à Aime en 2010.
Cette première s’annonce sous les meilleurs auspices, avec l’appui d’un outil tel que la Halle olympique, où un quadruple écran géant complète l’infrastructure. Les équipes du président du CBD Savoie, Michel Bosco, ont mis tout en œuvre pour réussir cette organisation. Près d’une centaine de bénévoles s’active depuis une semaine pour mettre en place la plateforme extérieure, qui compte 72 jeux, mais il a fallu attendre la fin du Festival de la Musique de ce week-end, pour préparer la Halle elle-même, où sont tracés 32 jeux, avec un décor et une configuration qui rappellera des souvenirs à ceux qui ont assisté ou participé aux Championnats au Parc des Expositions de Grenoble en 2003.

En concurrence avec le Tour de France
Le dimanche 14 juillet, jour de la fête nationale, la Marseillaise retentira pour célébrer 7 champions de France. Une date inhabituelle, puisqu’il y a en général deux semaines d’écart entre les championnats double et les quadrettes et triples. Mais on aura vécu plusieurs rebondissements après la signature le 23 mai 2017 de la convention scellant l’attribution de la compétition par la Fédération à Albertville. 
Ainsi, un an et demi plus tard, le 20 octobre 2018, tout était remis en cause. Le maire Frédéric Burnier-Framboret annonçait que la compétition nationale ne pouvait avoir lieu à la date prévue en raison d’un téléscopage, le dimanche, avec l’étape du Tour Albertville/Val-Thorens, épreuve cycliste organisée par ASO, accueillant quelques 15 000 participants. 
En termes d’hébergement, de restauration, de stationnement, cela devenait un casse-tête tel que la municipalité proposait d’avancer d’une semaine la compétition bouliste. Il restait peu de temps pour se décider : une première réunion en novembre des membres du comité directeur de la Savoie débouchait sur un renoncement. Mais peu après, ils se lançaient quand même dans l’aventure, avec des dates validées par la FFSB et avancées aux 12, 13 et 14 juillet. 

Les joueurs sont venus repérer les lieux (Php)



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales