En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

En direct du France Tirs 2019 à Martigues
le 07-04-2019
par Rédaction Sport-boules
Tir progressif: Barbara Barthet réussit le triplé

La reine Barbara est de retour


La reine Barbara Barthet est de retour en réussissant un incroyable triplé à Martigues. Déjà vainqueur du relais avec Mélanie Fabry et du précision, la Villibadoise a dominé le progressif en faisant jouer son expérience des grands rendez-vous. Elle devançait sa camarade de club, Mélanie Fabry et Eva Revollon (Saint-Vallier). Après un court temps de récupération Barbara Barthet évoquait son week-end martégal:" Je n'avais pas pour ambition de réaliser ce triplé. Je sors d'une année difficile avec pas mal de pépins physiques. Je tiens à remercier Guy Hanin, mon entraîneur, qui a su me rendre performante. Ces titres me donnent beaucoup de bonheur".

Alexandre Chirat s'impose à l'épreuve d'appui.

Le France Tirs organisé à Martigues ne pouvait pas se terminer sans un dernier coup d'éclat. La finale du progressif masculin a donné lieu à un superbe spectacle plein de suspense. Tout d'abord Alexandre Chirat semblait parti pour l'emporter mais c'était sans compter sur le magnifique retour de Guillaume Abelfo (Balaruc) qui prenait la tête à une minute de la fin. Alexandre Chirat réussissait à égaliser et les deux boulistes partaient pour l'épreuve de barrage. Une épreuve durant laquelle Alexandre Chirat domina le toujours coriace Guillaume Abelfo. "Bien sur que j'ai douté quand Guillaume est revenu sur moi et à compter deux longueurs d'avance. Je voulais ce titre et je suis ravi" déclarait à l'issue de l'épreuve le nouveau champion de France.


Alexandre Chirat a dominé Guillaume Abelfo à l'épreuve d'appui.

Les podiums  du progressif



Masculin : 1er Chirat (Saint-Vulbas) 2e Abelfo (Balaruc) 3e Marsens (Saint-Vulbas

Féminin : 1ère Barthet (Saint-Vulbas) 2e Fabry (Saint-Vulbas) 3e Revollon (Saint-Vallier)

G18 :  1ère Roffino (Albi) 2e Peyron-Gérard (Alpes 04/05) 3e Gambini (Morestel)

G15 : 1er Vercher (Trèbes) 2e Corgier (Pont-de-Beauvoisin) 3e Lardet (Morestel) 

F18 : 1ère Armanet (Côtoise) 2e Groleaz (Saint-Priest) 3e Bernard (Saint-Vulbas) 

F15 : 1ère Corgier (Pont-de-Beauvoisin) 2e Sage (L’Arbresle)  3e Perrin (Pont-de-Beauvoisin)






Tir de précision: Barthet et Correia sacrés
Avec une fiche de 20 points, Barbara Barthet a remporté sa deuxième finale de la journée en s'imposant devant Sesilia Mailehako (17) et Elodie Coste (11). Après sa victoire en relais et avant sa troisième finale au tir progressif, la Villibadoise a bien maitrisé son sujet. Sesilia Mailehako, malgré son record du monde en demi-finale, doit donc se contenter de la médaille d'agent.

Le podium féminin (Photo Patrice Deymonnaz)

Chez les garçons, Abilio Correia avait bien préparé son affaire. 3e du classement fédéral, il est le seul des 9 premiers à avoir résisté à l'écrémage des phases d'élimination. Il a rendu une fiche de 22, mettant un point d'hionneur à taoer l'ultime but alors qu"il se savait déjà champion de France, devançant Didier Sage (12) et Loïc Triomphe (6).

Abilio Correira (Photo Patrice Deymonnaz)


Tir de précision jeunes: finales
F15: 1.Sarah Bremond (Alpes 04/05) 12; 2.Flavy Corgier (Pont-de-Beavoisin) 8; 3.Justine Sage Pays de l'Arbresle) 6.
G15: 1.Mathéo Corgier (Pont-de-Beauvoisin) 17; 2.Matthieu Vercher (Trèbes) 9; 3.Bastien Paradis (Drôme provençal) 6.
F18: 1. Ophélie Armanet (Beaurepaire) 14; 2.Eva Furnari (La Motte Servolex) 11; 3.Laetitia Brunel (Hermitage) 5.
G18: 1.Thomas Bontemps (Mornant) 24; 2.Enzo Gambini (Morestel) 16; 3.Jonathan Desgaches (Lamastre) 15.


Relais: St-Vulbas chez les filles, Balaruc chez les garçons

Barbara Barthet et Mélanie Fabry ont logiquement dominé Pauline Gouilloud et Sonia Lo Pinto en finale du relais féminin. La Biévre a résisté les trois premières minutes, avant de céder face au rythme villibadois. Au final, l'écart est net avec un 44/53 pour St-Vulbas, contre un 36/51 pour la Bièvre.


Chez les garçons, St-Vulbas (Chirat/Marsens) a comme l'an dernier face aux frères Mana de la CRO, pour une frappe. Guillaume Abelfo et Clément Sève n'ont jamais perdu le contact et tout s'est poué sur uen frappe d'Abelfo à la dernière seconde.
"On le sait, ils sont très forts, on a joué sur nos atouts en cherchant d'abord à faire ce qu'on avait à faire. On était décomplexés, ça se joue dans l'approche, ça reste une finale où tout est possible" a souligné Guillaume Abelfo. 



Tir progressif masculin: Chirat-Marsens-Abelfo pour le titre

Pierre Pontonnier échoue aux portes de la finale (Photo Bruno Tommasone)

Pierre Pontonnier (Curie) qui avait été très performant samedi, n'a pas pu accrocher sa place pour la finale. la faute à Guillaume Abelfo (Balaruc) qui l'a devancé d'une touche pour la dernière place qualificative. Guillaume Abelfo était bien évidemment heureux à la sortie des jeux:" Je connais une saison difficile. Je pense à Pierre Pontonnier qui méritait autant que moi d'aller en finale. J'ai peut-être plus d'expérience dans la vitesse de course. Je lui souhaite un jour le titre car il le mérite vraiment. Je suis satisfait de me qualifier devant ma fille. Ce sont les yeux de ma fille qui me forcent à gagner".
En finale le Balarucois aura fort à faire car il retrouvera deux favoris de l'épreuve. Alexandre Chirat (Saint-Vulbas) qui a encore établi le meilleur score en demie et son camarade de club Frédéric Marsens toujours aussi efficace.

Barbara Barthet  semble indétronable


Qui pourra battre Barbara Barthet ? (Photo Bruno Tommasone)

Même si Mélanie Fabry a établi le meilleur score en demi-finale (40), la question reste posée à savoir qui pourra battre Barbara Barthet en finale. La Villibadoise a effectué une demi-finale à sa main (38) et n'a nullement puisé dans ses réserves. Barbara Barthet sait également qu'il faut toujours être prudent et c'est avec respect qu'elle abordera sa finale face à Eva Revollon (Saint-Vallier) 35 en demie et Mélanie Fabry.

Les qualifiés en jeunes:

G18: Peyron-Gérard (Gap), Roffino (Albi) Gambini (Morestel)

F18: Groléaz (Saint-Priest) Armanet (La Côtoise) Bernard (Saint-Vulbas)

G15: Vercher (Trèbes) Corgier (Pont-de-Beauvoisin) Lardet (Morestel)

F15: Corgier (Pont-de-Beauvoisin) Perrin (Pont-de-Beauvoisin) Sage (Arbresle)


Tir de précision jeunes : les qualifiés en finale
G18: vainqueurs de la demi-finale: Jonathan Desgaches 19, Thomas Bontemps 9. Meilleur 2e: Enzo Gambini.
F18: vauinqueurs de la demi-finale: Laetitia Brunel 9, Op^hélie Armanet 16. Meilleure 2e: Eva Furnari 10.
G15: vainqueurs de la demi-finale: Bastien Paradis 25, Matthieu Vercher 21. Meilleur 2e: Mathéo Corgier 20.
F15: vainqueurs de la demi-finale: Justine Sage 20, Sarah Brémond 18. Meilleure 2e: Flay Corgier 17.

Tir de précision féminin
Mailehako dit 32 et signe un nouveau record du monde

Sesilia Mailehako (POLLEN PHOTOS)

Sesilia Mailehako a mis tout le monde d'accord:la veille Jennifer Gomez avait égalé le record du monde déjà co-détenu par Sesilia et Corinne Maugiron (30).
En demi-finale à Martigues, elle a établit un nouvelle marque mondiale à 32, recevant une belle ovation et l'accolade Barbara Barthet. La Villibadoise était pourtant très déçue de sa propre performance. "13, c'est nul et ça ne suffira pas".
Pourtant, cela a suffi. Dans la deuxième demi-finale, Louise Delaye (10) et Jennifer Gomez (12) ont fait moins bien. Elodie Coste avec 19, était déjà qualifiée quant elle est partie sur la dernière cible, mais elle ne le savait pas.
"J'ai préféré rester concentrée sur mon tir, j'ai arrêté de compter assez tôt".  


Tir de précision mascuilin: Sage, Triomphe et Corria en finale
La première demi-finale a été remportée par le Rhodanien Didier Sage, qui pourtant la veille était au bord de l'abandon en raison d'une épaule. A vec une perfiormance de 22, il a mis la main sur le premier ticket pour la fiale, en devançant Correia et Roche (17 chacun).
Il est tombé dans les bras de Jean-Claude Lair, le kiné du staff fédéral, dont les soins lui ont permis de participer à cette deuxième journée."Cela fait plaisir de servir à quelque chose!" a souri Jean,-Claude.
La seconde demi-finale s'est jouée entre Loïc Triomphe et Jordy Joullié sur les deux dernières cibles. Le Tararien a pris la tête avant l'ultime tir au but. Aucun ne l'a frappé.
 "Je savais qu'en le ratant, j'avais besoin que Jordy manque, car mon classement fédéral était le moins bon par rapport à Corria et Roche. C'est toujours spécial de ne plus avoir son destin entre ses mains. Déjà la veille avec un 10 au premier tour, je ne me voyais pas aller loin".
Le troisième ticket ppur la finale revient à Abilio Correia, aux dépens de Cédric Roche, au bénéfice de son meilleur classement fédéral.
Finale à 16 h.





Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales