http://www.ffsb.fr/page.php?P=fo/public/front/instance/index

Partenaires
   


Actualité

Noël Rolland, maire de Saint-Chef : rendez-vous en 2019 pour les 60 ans de la Boule Rupéenne
le 01-11-2018
par Christophe Campiglia
Monsieur Noël Rolland est un maire heureux. L'élu de Saint-Chef en Dauphiné peut compter sur l'équipe de la Boule Rupéenne pour mettre en avant sa commune et animer le territoire.

Si les Trois Glorieuses sont une manifestation sportive d'importance, rayonnant nationalement sur le territoire, elles sont également source de lien social au sein de la ville. Noël Rolland, maire de Saint-Chef en Dauphiné, nous explique cela.

Monsieur le Maire Noël Rolland, au centre, entouré de ceux qui ont tenu la présidence de la Boule Rupéenne. De g. à d. : Jo Guillaud, Jean-Michel Bouvier, Jean Nesme et Dominique Chevallet

Votre regard sur Jean-Michel Bouvier, le président de Saint-Chef ?
Son père, Jo Bouvier a créé la société la Boule Rupéenne en 1959. Il tenait l'hôtel-restaurant Bouvier. C'était un établissement très réputé en Isère et bien au delà, dans tout le Lyonnais. Il avait créé l'association bouliste avec un groupe de joueurs. 

Le fait que Jean-Michel Bouvier en soit aujourd'hui le président est un clin d'oeil de l'histoire. Je porte un regard admiratif et d'amitié sur lui, car nous nous connaissons depuis notre enfance.

La Boule Rupéenne est importante pour le territoire ?
Elle s'est développée tout au long de ces années, avec l'apport des différents présidents et de leurs équipes. Chacun, avec son passage, a su dynamiser l'association. Tous ont apporté la rigueur nécessaire à l'organisation des Trois Glorieuses, qui fait parler de la commune aujourd'hui.

Que représente les Trois Glorieuses pour Saint-Chef ?
C'est la plus importante manifestation sportive sur la commune. Elle regroupe entre 2000 et 3000 compétiteurs. Elle permet une notoriété de Saint-Chef en Dauphiné dans le monde boulistique et un rayonnement bien au delà de l'Isère.

Son organisation est également source de lien social ?
Les différents présidents ont permis de créer une dynamique au sein de la population. L'organisation mobilise au sein des autres associations. Elle y est bien menée et la Boule Rupéenne a une belle image : on y vient de bon coeur prêter la main. C'est un facteur de lien social dont un Maire ne peut que se satisfaire.

Sur les ambitions de la Boule Rupéenne ?
La Boule Rupéenne est ambitieuses et la commune également. Nous tenons à accompagner le monde sportif en général et le milieu bouliste en particulier dans ses perspectives de développement.  Il faut toutefois compter avec le temps démocratique pour porter les idées au sein de la commune et de l'intercommunalité, puis le temps administraif pour réussir à les réaliser, 

Notre commune compte aujourd'hui 3730 habitants et connaît le développement d'un bassin de vie. Les Trois Glorieuses se déroulent dans le quartier des Môles. Depuis vingt ans s'y développe un complexe éducatif et sportif intergénérationnel, avec beaucoup d'équipements structurants, comme un collège, ou encore des équipements sportifs.

Pourquoi venir à Saint-Chef ?
Sur le plan historique, la commune est connue pour son patrimoine matériel. Il faut venir le visiter : son abbatiale, ses fresques, son musée, ses différents châteaux.

Elle est également connue pour son patrimoine immatériel, avec Frédéric Dard, la famille Seignier ou encore la famille Riollet.

Et bien entendu, Saint-Chef, c'est avant tout la convivialité et l'amitié. Nous vous attendons nombreux pour l'édition 2019 des Trois Glorieuses. La Boule Rupéenne fêtera à cette occasion ses soixante ans.

Autour de Saint-Chef 2018 :

"Jean-Michel Bouvier : à Saint-Chef, ils sont fiers d'avoir un président comme lui !" à partir de ce lien.

"Avec Dominique Chevallet, une édition improbable pour les Trois Glorieuses 2018" à partir de ce lien.

A Alain Zamparutti le Saint-Chef 2018 à partir de ce lien.

Les Trois Glorieuses 2018 : tous les résultats à partir de ce lien.



Info régionale

Régions :

Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales