En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Emile Terrier : la persévérance a permis cette pérennité
le 23-06-2015
par Anne-pascale Delisle

Ce week-end, le trophée Emile Terrier fête ses dix ans. Initiée en juin 2006, la compétition est devenue un rendez-vous incontournable du calendrier bouliste français. Emile Terrier, son fondateur, revient en interview sur la genèse du concours et son évolution au fil des ans. Rendez-vous les 27 et 28 juin 2015 sur les jeux de l'Amicale Boules Satolas-et-Bonce pour assister à un spectacle de très haut niveau. Notons que du côté de Nice, le challenge Virorello connaîtra ce même week-end sa 25ème édition. Souhaitons un bon anniversaire aux deux compétitions, dont les finales pourront être suivies en direct sur internet.

 

 

Le Trophée Emile Terrier a germé dans ton esprit en octobre 2004. Peux tu nous en raconter justement l'histoire ?

J’ai connu le haut niveau en 2004 par l’intermédiaire de Raymond Nawrot et Régis Faure. Je commençais à m’occuper avec mon fils alors âgé de huit ans de la formation bouliste. Dans nos conversations autour des boules, le Béraudier constituait le seul concours majeur de la compétition en double et j’ai commencé à réfléchir à un projet d’un "Béraudier d’été".

 

La première édition naît en juin 2006. Comment es tu passé d'une idée à une réalisation effective ?

Cette réflexion a mûri  et avec l’aide de la quadrette Faure, notamment Régis Faure et Julien Martinez, nous avons pu convaincre les joueurs élite de l’époque de participer à ce premier concours : c'était le 18 juin 2006. Il faut noter que les trente deux joueurs convoqués ont répondu à l’appel, sans exception. J’ajoute que le nom du concours était spécialement une idée de Julien Martinez qui disait : pourquoi donne t’on toujours la dénomination d’une manifestation à une personne décédée ? Le Trophée Emile Terrier était né !

 

 

Les féminines ont rejoint les masculins en 2011, à parité depuis 2014. Qu'ont elles apporté à la manifestation ?

Après des essais plus ou moins concluants avec les D3 et les D4, ainsi que les moins de 18 ans, un concours conjugué au féminin s'imposait. Ce fût d'abord huit doubles concoctés par Laurent Cottaz, puis seize avec le concours de Stéphane Fournier, l'entraîneur national féminin. La mayonnaise a superbement pris et aujourd'hui, le plateau féminin n'a pas grand chose à envier à celui des masculins.

 

Dix ans déjà. Imaginais tu cette longévité et ce succès à l'époque ?

Evidemment non ! Mais quand on met en chantier une telle compétition, c'est avec l’idée qu'elle perdure. Je pense que la qualité de l'accueil réservé sur le site par la totalité des bénévoles, la qualité des jeux et toute la convivialité autour de l'épreuve a été une vraie garantie de longévité. De plus, nous n’avons rien changé des ingrédients du 18 Juin 2006 : cette persévérance a permis cette pérennité.



 

Quelles seront les ingrédients de ce dixième anniversaire et les bonnes raisons de venir se mêler à la fête ?

Comme depuis neuf années, l'ingrédient principal reste le ou plutôt les plateaux proposés. Et puis la possibilité d'avoir cette année la quasi-totalité des lauréats est certainement un plus. Après, quand on est passionné par le Sport Boules, on trouve toujours d'excellentes raisons pour assister à une telle compétition, d’autant plus que le côté festif est sans cesse amélioré comme le témoigne cette année la présence de l’orchestre professionnel Eric Bouvelle et d’un artiste surprise avec un gros fan club ! La présence de parrains prestigieux comme Jean Djorkaeff et Ludovic Giuly permet également de valoriser notre sport et d’inciter des personnes non initiées à le découvrir.

 

 

interview : Christophe Campiglia

 

En savoir plus :

 

"Trophée Emile Terrier, dix ans déjà" sur le site fédéral.

 

La composition du tournoi féminin à partir de ce lien.

 

 

Revivre la finale de la neuvième édition sur sportvideo.lequipe.fr.

 

La finale du Trophée Emile Terrier en direct sur ffsb.bluevistatv.com.

 

La finale du Challenge Virorello en direct sur Sport Boules Diffusion.