http://www.ffsb.fr/page.php?P=fo/public/front/instance/index

Partenaires
   

Boutique

Actualité

Michel Couble : "Partager cette passion avec tous"
le 21-05-2015
par Fabien Amar
Des milliers de pratiquants se préparent à converger vers la Capitale du "jeu lyonnais", à la veille de la 103ème édition du Tournoi Bouliste de Pentecôte. Du 23 au 25 mai prochain, Lyon et sa périphérie accueillent un des plus grands événements sportifs d'Europe.
Présentation avec les propos de Michel Couble, le président du CBD Rhône, recueilli lors de la dernière édition du France Tirs.


Michel Couble, Président du CBD Rhône

620 cadres de jeu, 1300 équipes

Après des débuts en 1884 du côté de Perrache, les boules arrivaient sur la place Bellecour les 15, 16 et 17 avril 1900. Le premier "vrai" Bellecour était limité à 512 quadrettes, alors que plus de 1500 demandes étaient enregistrées. Cent quinze années plus tard, la 103ème édition va à nouveau investir la mythique place lyonnaise, également sur trois jours de compétitions.
"Pentecôte, c'est une habitude lyonnaise, mais cela reste un événement : 1300 équipes, 6800 joueurs et joueuses, 620 cadres de jeux. C'est une organisation très importante et la répétitivité n'est jamais évidente car les temps changent et les difficultés aussi".

Pour cette édition 2015, six sites seront utilisés, dont les classiques Bellecour, Gerland, boulodrome départemental et stade bouliste du Paillet. "Il n'y a pas de changement particulier, sinon au niveau des sites. Chassieu et Decines nous ont quitté pour Champagne au Mont d'Or et Montaney, dont je remercie infiniment les Maires". Les cadres de jeu y seront déployés par centaine pour accueillir des joueurs venus de la France entière, ainsi que de l'étranger.

Un engouement partagé

Qu'on se le dise, Bellecour est également ouvert aux internationaux et aux étrangers. Les années précédentes, on était venu des Etats-Unis ou encore de Monaco pour disputer la prestigieuse compétition. La présence de Pasqualino Bruzzone, l'italien aux 69 titres, vainqueur de la dernière étape du Super 16 à Feurs avec la formation Gobertier (Annecy), résonne comme un clin d'oeil aux commentaires du reportage vidéo (à découvrir dans "en savoir plus") réalisé en 1962, pour la 51ème édition. La finale du concours Excellence réunissait pour la première fois deux formations italiennes (Gênes et Turin).


Place Bellecour - Lyon

"Cela fait plaisir de partager cette passion avec tout le monde. Cette 103ème édition se perdurera avec la même passion". Les différents tournois (fédéral, militaire, écolier), qui étoffaient le concours principal après sa création, ont laissé la place à onze divisions (quatre masculines, quatre féminines, deux jeunes, une vétéran).

Une organisation du CBD69

La compétition est portée par le Comité Départemental du Rhône. Après le France Tirs 2015, Michel Couble et ses hommes sont à nouveau à l'ouvrage pour une organisation d'envergure. Une compétition mythique pour un département pas comme les autres. "Avec 8500 licenciés, dont 6500 quatrième division et 1100 licenciées féminines, le Rhône est le plus gros département".


Equipe Gobertier

"Nos licenciés sont nombreux et très regardants du monde bouliste, parce que l'on a une histoire qui est importante. Le fondement de la boule est là, ils sont très respectueux de ses fondements". Avec 8500 sentinelles, le Sport Boules Lyonnaises et le tournoi bouliste de Pentecôte ont encore de beaux jours devant eux.

Article : Christophe Campiglia
Photo : Guy Villard, Le Progres, tournoi-bouliste-pentecôte.com

En savoir plus :


La 103ème édition en direct et en intégralité sur Sport Boules Diffusion.

Revivre la 51ème édition (1962) de "Pentecôte" sur Ina.fr.

Le palmarès du Tournoi Bouliste de Pentecôte sur Bocceinvolo.it. Celui de Pasqualino Bruzzonne sur Bocceinvolo.it.

Le site du Tournoi Bouliste de Pentecôte à partir de ce lien.

Le site du CBD Rhône sur CBD69.fr.

Christophe CAMPIGLIA



Info régionale

Régions :

Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales