Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Jean Pierre Ruillat : "Toutes les parties sont difficiles".
le 09-01-2015
par Fabien Amar
Le début d'année commence en beauté, avec le traditionnel trophée Béraudier. Organisé par Lyon Sport Métropole, le tournoi international en double connaît sa 34ème édition les 10 et 11 janvier 2015. Les meilleurs doubles étant au rendez-vous, l'occasion est unique de voir évoluer au boulodrome du Galsem, à Lyon, les joueurs qui ont marqué les dernières compétitions internationales.

Jean Pierre Ruillat est le président de Lyon Sport Métropole, qui a remplacé l'ASCUL. Le nom change mais la tradition demeure. L'équipe de Lyon Sport Métropole se prépare à accueillir les meilleurs doubles du monde, pour la 34ème édition du Trophée Béraudier.


Jean Pierre RUILLAT

Le public est attendu nombreux car le spectacle sera inévitablement au rendez-vous.
Le boulodrome du GALSEM est situé au 33, cours du Général Giraud, à Lyon.



L'ASCUL s'appelle désormais Lyon Sport Métropole. Comment le club s'est adapté au changement de nom ?
Jean Pierre Ruillat : Pour tout dire, on en est encore au nom du GALSEM (Groupement Artistique et Littéraire Sportif des Employés Municipaux de la Ville de Lyon), on n'est pas encore passé à l'ASCUL ! On n'est pas toujours prêt à sortir dans les paroles le nom de Lyon Sport Métropole. A chaque fois, les journalistes parlent du Trophée Béraudier au clos du GALSEM.

Vous nous avez offert un beau cadeau de Noël avec un magnifique plateau pour la 34ème édition ?
J.P.R. : Oui, les Slovènes sont à nouveau là, nous avons deux beaux doubles italiens, Monaco est toujours présent et il y a aussi nos champions d'Europe français.
A côté, pratiquement les meilleurs doubles français.
Sébastien Grail me disait hier la même chose qu'Alès Skoberne, sur la difficulté à gagner le Béraudier. De la première à la dernière partie, toutes les parties sont difficiles.



Comment sont choisies les équipes ?
J.P.R. : Nous essayons d'inviter les meilleures équipes. Des nations comme la Slovénie ou Monaco, les italiens sont des équipes de club mais nous les considérons comme représentant l'Italie.
Un collectif se réunit pour décider des équipes : nous transmettons à la fédération pour les nations étrangères qui se charge de faire suivre à la FIB pour les invitations.

L'année dernière, nous avons eu une finale 100% étrangère ? Quel serait ton souhait pour 2015 ?

J.P.R. : La finale de l'année dernière, personne n'est prêt à la regretter ! Tout le monde l'a apprécié. Personnellement, j'aimerai bien voir une finale avec Lyon Sport Métropole comme il y a trois ans. Nous avons souvent joué la dernière partie mais sans jamais réussir à la gagner.
On espère aussi avoir la présence du président de la Fédération Internationale de Boules, pour ce premier rendez-vous international de l'année 2015.

En savoir plus

Visitez le site de Lyon Sport Métropole à partir de ce lien.

Suivez le 34ème trophée Béraudier en direct sur Sport Boules Diffusion
(le vivre en numérique, c'est bien, le vivre en physique, c'est mieux !)


Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales